Mieux gérer nos carrières,
 défendre ensemble nos intérêts.

« Le MUNCI est la 1ère communauté professionnelle en France dans les métiers du numérique.
L'association réunit les membres salariés, indépendants et demandeurs d'emploi des professions informatique, web et télécoms pour mieux défendre leurs intérêts collectifs et leur apporter des services adaptés »

[Edito]
AGENDA du MUNCI et de ses PARTENAIRES
   /

Pour être tenu(e) au courant des prochains EVENEMENTS : courriel

ANNONCES et APPELS à TEMOINS

Conditions de travail des informaticiens étrangers en France (recrutement, salaires...)
par Regis, 09 Fév 2014, 10:28

L'offshore dans l'administration et les entreprises publiques
par Administrateur, 06 Oct 2013, 16:44


Pour être tenu(e) au courant de nos prochaines ANNONCES & APPELS à TEMOINS : courriel

SONDAGE DU MOIS

                   (en cours de maintenance)

FORUMS

Derniers sujets sur les forums externes :

Le numérique, levier ou frein pour l'emploi ? (l'Usine digitale)
par escapetiger, 22 Nov 2014, 16:20

Handi-numérique : faire connaître les métiers du numérique aux personnes handicapées
par escapetiger, 22 Nov 2014, 14:04

Solidarité et reconditionnement de PC : collectif Emmabuntüs linux, Emmaüs & assoc. humanitaires
par escapetiger, 22 Nov 2014, 01:57

TJM pratiqués en France : timide hausse en vue (IT-expert Magazine & PAC)
par naindejardin, 21 Nov 2014, 18:36

55% des auto-entrepreneurs ont plus de 50 ans
par doc911, 19 Nov 2014, 14:59


Derniers commentaires sur les articles :

• Le nombre de chômeurs en hausse ? Et encore, il en manque plein...
par John, le 27 décembre 2013
" A lire : http://www.rue89.com/2013/12/26/nom...

• Transformation intercontrats => CIR
par John, le 18 octobre 2013
" C’est précisément le cas chez DEVOTEAM... (https://twitter.com/jeanduja/status...)

• Recrutement : Alten cherche-il à transgresser l’interdiction de discrimination sur l’âge ?
par Don Quichotte, le 5 octobre 2013
" Il n’y a vraiment rien de nouveau sous le soleil ; les boites ont depuis longtemps trouvé la parade car quand on lit dans la majorité des offres (...)


[Blog] Quelques vérités sur le Casaneashore (Casablanca Nearshore Park)
Publié le 29 janvier 2008, mis à jour le 4 février 2008
Rubrique : ACTUS, INFOS > Délocalisations, Offshore informatique > Offshore au Maghreb
Mots-clés : Offshore au Maghreb
Nombre de visiteurs uniques : 3088 • Lien pérenne : http://munci.org/article1250.html


Source(s) : Casawaves.com, 29.01.2008
Lien à consulter : http://www.casawaves.com/2008/01/29...

Extraits :

Comme je l’indiqué dans mon dernier billet, je suis allé faire un tour sur le chantier du Casaneashore / Casablanca Nearshore Park.

Officiellement le Casaneashore est ouvert depuis fin 2007 :
"(…) Casanearshore a annoncé officiellement l’ouverture du Nearshore Park le 31 décembre 2007, date à laquelle les premiers locataires recevront les clés de leurs locaux. Aujourd’hui, les 34 000 m2 de bureaux disponibles ont été entièrement loués (…)"

Voici quelques éléments concrêts pour permettre d’y voir un peu plus claire dans une communication quelque peu approximative :

Le Casanearshore accuse beaucoup de retards
Contrairement à ce qui est dit officiellement, le Casaneashore n’a pas été livré en décembre 2007. Le 1er bâtiment, d’une superficie approximative de 10 000/15 000 m2, devrait être livré au mieux dans 2 mois (je parierai volontiers pour juin 2008). Cela fait très peu sur une surface totale annoncée de 250 000 m2. Le second bâtiment (voir photo), devrait être probablement livré dans 6/8 mois. Les ouvriers travaillent certes le week-end, mais le projet semble manquer cruellement de ressources et accusera un retard conséquent. Mis à part ces 2 bâtiments, la livraison du reste, au rythme actuel prendra énormément de temps. On peut même se demander si le projet immobilier ira à terme.

Le Casaneashore n’est pas une zone offshore
Contrairement à ce que l’appellation pourrait faire croire, le Casaneashore n’est pas une zone offshore. Le Casaneashore ne procure aucun avantage fiscal particulier en dehors des dispositions normales concernant l’exportation de services, et certaines aides pour la formation. Pour les société qui voudraient bénéficier des avantages des zones offshore (absence de taxes d’import/export), il leur faudra se rendre à Tanger.

Un prix à peine compétitif
Le Casanearshore procure des locaux à un prix de 90 dh /m2 (8h). D’une part il faudra vérifier ce prix une fois le produit effectivement livré. D’autre part, il faut ajouter à chiffres différents coûts supplémentaires : coûts de gardiennage, coût de transport (le Casaneashore est éloigné du centre ville) ainsi que les coûts de restauration. Quand on fait le calcul, le Casaneashore est à peine compétitif par rapport à des locaux dans le centre de Casablanca (100/130 dh /m2). Enfin, si l’on veut séduire des collaborateurs, le choix du centre ville est un avantage.

Les signatures seront t’elle confirmées ?
Autre problème, les sociétés qui ont signé un bail au Casanearshore, ont du trouver d’autre locaux pour démarer leur activité (BNP, Tata, …). Il est possible qu’ils finissent par dénoncer leurs intentions de s’installer au Casaneashore, pour ne pas avoir à supporter les conséquences d’un nouveau déménagement (coût financier, coût social, …).

Un exemple concret : un des clients de notre agence, une société de service informatique qui a doit s’installer au Casanearshore, vient signer un bail précaire de 18 mois pour des locaux dans le centre ville. C’est le délai qu’il escompte pour s’installer au Casaneashore. Par sécurité, cette société a intégré à son bail la possibilité de le prolonger de 18 mois supplémentaires.

La communication ???
La communication autour du Casanearshore est un énorme gâchis. On peut comprendre un retard dans certains projets, mais j’ai du mal a comprendre que l’on puisse “bricoler” la réalité aussi ouvertement. D’un coté on écrit que les premiers clients ont reçu les clefs alors qu’il suffit de se rendre sur place pour se rendre compte que c’est faux.

En conclusion, le dossier de l’Offshoring au Maroc semble mal géré aussi bien en terme de communication que de choix dans les investissements. On peut se demander par exemple si les 2,8 milliards de dh investis notamment dans la construction de bureaux n’auraient pas été mieux utilisés sur le volet de la formation. En effet, pourquoi faire contruire par l’état des bureaux alors que les sociétés actuelles (call center par exemple) ont aujourd’hui surtout des problèmes de ressources humaines ?

NOTE MOYENNE DES INTERNAUTES :
Note : 1/5Note : 2/5Note : 3/5Note : 4/5Note : 5/5(4.97 - 1 vote)


(notez l'article en cliquant sur l'etoile de votre choix puis sur Voter)


Nos articles sont fréquemment mis à jour...











Version PDF de cet article

   
Vos commentaires

Commenter cet article