Mieux gérer nos carrières,
 défendre ensemble nos intérêts.

« Le MUNCI est la 1ère communauté professionnelle en France dans les métiers du numérique.
L'association réunit les membres salariés, indépendants et demandeurs d'emploi des professions informatique, web et télécoms pour mieux défendre leurs intérêts collectifs et leur apporter des services adaptés »

[Edito]
ANNONCES et APPELS à TEMOINS

Problèmes actuels de (dé)connexion sur les forums
par gojul91, 20 Sep 2014, 18:18

Conditions de travail des informaticiens étrangers en France (recrutement, salaires...)
par Regis [Munci], 09 Fév 2014, 10:28

L'offshore dans l'administration et les entreprises publiques
par Admin [Munci], 06 Oct 2013, 16:44


Pour être tenu(e) au courant de nos prochaines ANNONCES & APPELS à TEMOINS : courriel

SONDAGE DU MOIS

                   (en cours de maintenance)

FORUMS

Derniers sujets sur les forums externes :

Vers une ré-internalisation de l'informatique ? (blog consultant finance, P. Bernard)
par escapetiger, 08 Juil 2017, 12:31

Les entreprises françaises peinent à recruter des cyberspécialistes (Syntec OPIIEC) LMI V. Arène
par gojul91, 07 Juil 2017, 21:39

Non, le code du travail n'est pas le premier frein à l'embauche !
par gojul91, 05 Juil 2017, 10:56

démissionner ou changer de client avec la même SSII
par senior developper, 01 Juil 2017, 13:46

[Linagora] Les méthodes brutales du PDG Alexandre Zapolsky, candidat LREM
par vincent-37, 19 Juin 2017, 23:13


Derniers commentaires sur les articles :

• [Foutage de gueule ?] “Il embauche 50 informaticiens mais manque de candidats” (Ouest France)
par Sdu56, le 5 novembre 2015
" Par contre, toujours sur Ouest France Entreprise, un autre article datant du 09 Septembre 2014 existe : http://www.entreprises.ouest-france.fr/article

• [Foutage de gueule ?] “Il embauche 50 informaticiens mais manque de candidats” (Ouest France)
par Sdu56, le 5 novembre 2015
" Bonjour, je n'ai de lien pour l'instant malheureusement, car ce nouvel article a été publié dans la version papier du journal Ouest France, édition (...)

• [Foutage de gueule ?] “Il embauche 50 informaticiens mais manque de candidats” (Ouest France)
par MUNCI, le 5 novembre 2015
" Merci, Sdu56, pour votre message. Pourriez-vous nous indiquer dans quel média vous avez vu ce "renouvellement de campagne", comme vous dites, de (...)


[Etudes] L’âge, premier facteur de discrimination sur le marché du travail selon… tout le monde
Publié le 27 janvier 2013
Rubrique : ACTUS, INFOS > Social, GRH > Recrutement
Mots-clés : Apec / Défenseur des droits / Diversité, sélectivité et discriminations à l’embauche / OIT / Seniors, âgisme
Nombre de visiteurs uniques : 1768 • Lien pérenne : https://munci.org/article2041.html


Source(s) : OIT-Défenseur des droits, déc. 2012 | Apec, janv. 2013
Deux nouvelles études rappellent que l’âgisme est sans surprise le principal facteur de discrimination au travail selon la perception des candidats mais aussi des recruteurs et des intermédiaires du recrutement.

Voir tableau 1 à la page 2 de la synthèse.

Extrait : “Tous considèrent que le critère de l’âge est la discrimination la plus répandue (tableau 1). Plus de 60 % des recruteurs en entreprise et plus de 90 % des intermédiaires le reconnaissent. De leur côté, 84 % des cadres considèrent eux aussi que l’âge est souvent discriminant lors des recrutements”.

Réalisé par l’IFOP en décembre 2012, ce sondage montre que l’âge reste, selon les salariés sondés, le premier motif de discrimination dans l’entreprise.

Voir aussi : L’âge, premier motif de discrimination dans l’entreprise
Ainsi que : « Les discriminations liées à l’âge augmentent » (Défendeur des droits, oct.2012)


COMMENTAIRES MUNCI :

Ces constats sont tout particulièrement vrais dans le secteur informatique et plus généralement dans l’industrie du numérique, comme le montrent de très nombreux éléments factuels et témoignages sur nos forums de discussion depuis de longues années.

Hélas, dans le contexte politico-économique actuel, le MUNCI ne cache pas ses inquiétudes sur le sort des demandeurs d’emploi les plus âgés dans nos professions…

Plusieurs raisons à cela :

  • La crise a pour effet de recentrer encore davantage les recrutements sur les profils les “moins chers” (jeunes diplômés et candidats faiblement expérimentés de 1 à 5 ans d’expérience).
  • Les lobbies du numérique (lobbies patronaux mais aussi certains lobbies universitaires et institutionnels…) exercent auprès du Gouvernement (plus particulièrement auprès de Fleur Pellerin, Ministre de l’Economique numérique, et de Geneviève Fioraso, Ministre de l’Enseignement supérieur) comme auprès de la Commission Européenne un puissant lobbying pour favoriser encore plus de jeunisme dans les politiques d’emploi et de formation au numérique.
    L’aveuglement (quasi-général) sur le sujet est tel que la formation initiale est perçue implicitement comme l’unique solution aux difficultés de recrutement, sans considération pour la formation professionnelle des chômeurs et la formation continue des salariés (notamment des plus âgés).
  • Notre président de la République répète sans cesse que la jeunesse est la priorité de son mandat… sans qu’il y ait parallèlement de réelle volonté politique en faveur de l’emploi des seniors.
    Selon toute vraisemblance, le “contrat de génération” n’aura qu’un effet limité sur le maintien dans l’emploi des seniors dans les entreprises du numérique.
    Pire, le jeunisme devrait se renforcer en 2013 à la faveur des dispositifs gouvernementaux (contrat de génération et surtout CICE) qui privilégient l’embauche des jeunes au détriment des seniors…
    Seuls les contrats d’avenir ont le mérite de s’adresser uniquement aux jeunes les moins qualifiés.

NOTE MOYENNE DES INTERNAUTES :
Note : 1/5Note : 2/5Note : 3/5Note : 4/5Note : 5/5(4.8 - 5 votes)


(notez l'article en cliquant sur l'etoile de votre choix puis sur Voter)


Nos articles sont fréquemment mis à jour...











Version PDF de cet article

   
Vos commentaires

Commenter cet article