Mieux gérer nos carrières,
 défendre ensemble nos intérêts.

« Le MUNCI est la 1ère communauté professionnelle en France dans les métiers du numérique.
L'association réunit les membres salariés, indépendants et demandeurs d'emploi des professions informatique, web et télécoms pour mieux défendre leurs intérêts collectifs et leur apporter des services adaptés »

[Edito]
ANNONCES et APPELS à TEMOINS

Problèmes actuels de (dé)connexion sur les forums
par gojul91, 20 Sep 2014, 18:18

Conditions de travail des informaticiens étrangers en France (recrutement, salaires...)
par Regis [Munci], 09 Fév 2014, 10:28

L'offshore dans l'administration et les entreprises publiques
par Admin [Munci], 06 Oct 2013, 16:44


Pour être tenu(e) au courant de nos prochaines ANNONCES & APPELS à TEMOINS : courriel

SONDAGE DU MOIS

                   (en cours de maintenance)

FORUMS

Derniers sujets sur les forums externes :

Non, le code du travail n'est pas le premier frein à l'embauche !
par marius, 24 Juin 2017, 12:00

[Linagora] Les méthodes brutales du PDG Alexandre Zapolsky, candidat LREM
par vincent-37, 19 Juin 2017, 23:13

ingenieur : metier devalorisé en France ?
par gojul91, 15 Juin 2017, 08:23

Maroc et Tunisie, 10 à 15 recrues IT par mois vers la France (Ametix, S.Boukris) Le Parisien ECO
par escapetiger, 07 Juin 2017, 13:09

Les chiffres du chômage des cadres enfin mieux connus
par Predic, 31 Mai 2017, 16:54


Derniers commentaires sur les articles :

• [Foutage de gueule ?] “Il embauche 50 informaticiens mais manque de candidats” (Ouest France)
par Sdu56, le 5 novembre 2015
" Par contre, toujours sur Ouest France Entreprise, un autre article datant du 09 Septembre 2014 existe : http://www.entreprises.ouest-france.fr/article

• [Foutage de gueule ?] “Il embauche 50 informaticiens mais manque de candidats” (Ouest France)
par Sdu56, le 5 novembre 2015
" Bonjour, je n'ai de lien pour l'instant malheureusement, car ce nouvel article a été publié dans la version papier du journal Ouest France, édition (...)

• [Foutage de gueule ?] “Il embauche 50 informaticiens mais manque de candidats” (Ouest France)
par MUNCI, le 5 novembre 2015
" Merci, Sdu56, pour votre message. Pourriez-vous nous indiquer dans quel média vous avez vu ce "renouvellement de campagne", comme vous dites, de (...)


Pratiques abusives en matière de sous-traitance dans les services informatiques : le médiateur national est saisi
Publié le 17 avril 2012
Rubrique : ACTIONS, VIE DU MUNCI > Actions du Munci
Mots-clés : Cinov-IT / Directions achats / Professionnels autonomes / Référencements, appels d’offre / Relations clients-prestataires / Sous-traitance en cascade / Tpe-Pme
Nombre de visiteurs uniques : 3350 • Lien pérenne : https://munci.org/article1868.html


Source(s) : CICF Informatique, Free-ASAP, MUNCI, iDIRECT, 16.04.2012
Lien à consulter : COMMUNIQUE de PRESSE du 16.04.2012
Conditions de référencement restrictives ou opaques pratiquées par les directions des achats des grands comptes, sous-traitance en cascade sans valeur ajoutée des intermédiaires (SSII, brokers…), interdiction de sous-traitance (directe ou indirecte) dans le secteur bancaire, conditions de co-traitance inadaptées à la taille des TPE-PME, etc… la liste des préjudices subis par les PETITS SOUS-TRAITANTS du numérique est longue !

Forts de ces constats, le CICF Informatique, le GIE Free ASAP, le MUNCI et i-DIRECT, quatre organisations représentant ensemble près de 4000 professionnels dans les services informatiques, ont saisi collectivement le médiateur national de la sous-traitance et des relations inter-entreprises pour favoriser les bonnes pratiques et bannir ces pratiques abusives…

Exemples de “mauvaises pratiques” :

  • interdiction de sous-traitance (directe OU indirecte) avec les freelance/tpe (ex. grandes banques)
  • fausse sous-traitance : contrat de sous-traitance (et non d’apport d’affaire ou de courtage) entre un prestataire exécutant (freelance, tpe…) et un intermédiaire (SSII, broker…) sans aucun apport spécifique, qu’il soit technique ou managérial, de la part de cet intermédiaire et sans prise de responsabilité dans le projet du client avec prélèvement d’une marge “abusive” (détournement de l’article 1 de la loi de 1975 sur la sous-traitance et de l’article 1 du Code d’honneur de Syntec dont les entreprises adhérentes doivent “s’engager à n’accepter aucune mission que leur organisation ne soit qualifiée pour remplir au mieux des intérêts de celui qui la leur confie”… )
  • sous-traitance totale de prestations intellectuelles dans les marchés publics (interdite par le Code des Marchés Publics)
  • absence de transparence : le client n’a pas connaissance du statut freelance du sous-traitant et/ou il n’a pas validé ses conditions de paiement (détournement de l’article 3 de la loi de 1975 sur la sous-traitance)
  • captation de propriété intellectuelle ou de savoir-faire par les intermédaires
  • vente de prestations par des intermédiaires de droit anglo-saxon pour des prestations exclusivement réalisées sur notre territoire (dumping fiscal)
  • contrats libellés exclusivement en anglais par commodité mais de facto non opposables
  • incitation à l’offshore
  • autres pratiques anticoncurrentielles (abus de position dominante, dépendance économique, favoritisme, entente, délais de paiement abusifs…)

Cette saisine collective, qui a été initiée en décembre dernier, s’inscrit dans le cadre :

Plusieurs réunions de cadrage ont déjà eu lieu avec le Médiateur délégué à qui nous avons remis un dossier de 34 pages (avec nos analyses, propositions et nombreux témoignages…).
Les premières réunions de travail avec l’ensemble des parties prenantes auront lieu dans les semaines à venir, elles devraient se poursuivre pendant de longs mois.
Cette médiation étant placée sous le sceau de la confidentialité, nous ne pourrons communiquer qu’à son achèvement.

Cf. communiqué de presse ci-dessus.

Pour approfondir, voir les mots-clés de l’article ainsi que :

Frédérique Lebon, Directrice de la Communication de la CICF
Tel : 06 08 92 12 35 - Email : lebon cicf.fr
ou :
Marie PRAT, présidence CICF Informatique
Tel : 06 71 00 68 51 - Email : mprat cicf-informatique.fr



PS :

Revue de presse :


NOTE MOYENNE DES INTERNAUTES :
Note : 1/5Note : 2/5Note : 3/5Note : 4/5Note : 5/5(5 - 8 votes)


(notez l'article en cliquant sur l'etoile de votre choix puis sur Voter)


Nos articles sont fréquemment mis à jour...











Version PDF de cet article

   
Vos commentaires

Commenter cet article