Mieux gérer nos carrières,
 défendre ensemble nos intérêts.

« Le MUNCI est la 1ère communauté professionnelle en France dans les métiers du numérique.
L'association réunit les membres salariés, indépendants et demandeurs d'emploi des professions informatique, web et télécoms pour mieux défendre leurs intérêts collectifs et leur apporter des services adaptés »

[Edito]
AGENDA du MUNCI et de ses PARTENAIRES

Pour être tenu(e) au courant des prochains EVENEMENTS : courriel

ANNONCES et APPELS à TEMOINS

[20 Minutes] Métiers de référenceur, de web marketeur et de traffic manager
par Admin [Munci], 11 Déc 2017, 23:00

Problèmes actuels de (dé)connexion sur les forums
par gojul91, 20 Sep 2014, 18:18


Pour être tenu(e) au courant de nos prochaines ANNONCES & APPELS à TEMOINS : courriel

SONDAGE DU MOIS

                   (en cours de maintenance)

FORUMS

Derniers sujets sur les forums externes :

D.Gurlé (Symphony) "En Californie, je paie plus de taxes que je ne paierai en France" Franceinfo
par Morpheus, 21 Jan 2018, 14:42

ingenieur : metier devalorisé en France ?
par darthvador, 21 Jan 2018, 13:56

Les discrets bénévoles de l’Internet libre (La Croix)
par escapetiger, 17 Jan 2018, 21:22

Filière numérique : l’évolution au cœur des métiers (France Stratégie, Céreq) L'Usine Nouvelle
par escapetiger, 13 Jan 2018, 18:24

Perspectives et aspirations professionnelles des salariés de la Branche SYNTEC
par Admin [Munci], 08 Jan 2018, 20:44


Derniers commentaires sur les articles :

• [Foutage de gueule ?] “Il embauche 50 informaticiens mais manque de candidats” (Ouest France)
par Sdu56, le 5 novembre 2015
" Par contre, toujours sur Ouest France Entreprise, un autre article datant du 09 Septembre 2014 existe : http://www.entreprises.ouest-france.fr/article

• [Foutage de gueule ?] “Il embauche 50 informaticiens mais manque de candidats” (Ouest France)
par Sdu56, le 5 novembre 2015
" Bonjour, je n'ai de lien pour l'instant malheureusement, car ce nouvel article a été publié dans la version papier du journal Ouest France, édition (...)

• [Foutage de gueule ?] “Il embauche 50 informaticiens mais manque de candidats” (Ouest France)
par MUNCI, le 5 novembre 2015
" Merci, Sdu56, pour votre message. Pourriez-vous nous indiquer dans quel média vous avez vu ce "renouvellement de campagne", comme vous dites, de (...)


Pseudo-pénurie d’informaticiens : France, Allemagne… même combat !
Publié le 28 février 2011, mis à jour le 21 juin 2011
Rubrique : ACTUS, INFOS > Emploi, Marché(s) > Autres pays
Mots-clés : (Pseudo) pénurie d’informaticiens / Emploi IT (monde)
Nombre de visiteurs uniques : 2952 • Lien pérenne : https://munci.org/article1689.html


Source(s) : MUNCI, 28.02.2011 | MAJ 21.06.2011
Lien à consulter : Le secteur allemand des hautes technologies attend deux années de croissance (AFP)
En Allemagne aussi, le plus puissant syndicat de salariés (IG Metall) remet en cause la prétendue “pénurie d’informaticiens”…

Extraits de l’info :

"Cette progression devrait déboucher sur la création de 10.000 emplois cette année en Allemagne, a estimé la Fédération, qui a estimé que l’un des principaux défis du secteur était la pénurie de main d’œuvre qualifée.

Selon un sondage du Bitkom, 59% des entreprises du secteur estiment que cette pénurie ralentit leur activité.

Pour le syndicat IG Metall toutefois, “la dramatique pénurie de main d’œuvre que les représentants du secteur avaient prédite ne se confirme pas”. Si c’était le cas, “cela se serait traduit par de fortes hausses des salaires” dans les secteurs concernés, argumente le principal syndicat allemand, qui relève dans un communiqué lundi que dans les secteurs de l’informatique et des télécommunications les rémunérations ont grimpé de 1,5% en moyenne en 2010 seulement.

Le syndicat rejoint néanmoins la fédération Bitkom sur la nécessité d’intéresser plus de femmes aux métiers des technologies.

Selon le Bitkom, les femmes en Allemagne représentent seulement 15% des salariés du secteur de l’informatique. Le nombre d’apprenties dans la branche a même baissé de 3,9% l’an dernier, relève IG Metall."


Commentaires MUNCI :

France, Allemagne… mêmes constats, même combat !

A lire :

Or, sauf à ce que les principaux dirigeants de SSII s’entendent (par exemple lors de discussions informelles au Syntec numérique…), un secteur comme l’informatique marqué par une forte individualisation des salaires devrait connaître une envolée des rémunérations en cas de fortes difficultés de recrutement, mais force est de voir que ceci n’est absolument pas le cas !

Voir aussi :


MAJ 22.06.2011 : après le syndicat IG Metall, c’est au tour du Gouvernement allemand de remettre (indirectement) en cause la pénurie d’informaticiens en Allemagne.

A lire : Berlin veut faciliter le recrutement d’ingénieurs et de médecins étrangers (AFP, 21.06.2011)

Extrait :

" La fédération des hautes technologies Bitkom a cependant regretté que ne soient pas concernés les informaticiens alors qu’elle estime à 29 000 le nombre d’emplois vacants dans cette profession.

Afin de faciliter l’arrivée des diplômés étrangers, la ministre du travail s’est dite disposée à baisser de 66 000 à 40 000 euros par an le seuil minimum de revenus exigés pour l’établissement durable en Allemagne d’un étranger non communautaire. Mais le sujet fait débat au sein de la coalition conservatrice-libérale."

Commentaires MUNCI :

Si le Gouvernement allemand n’a pas inclus les informaticiens dans les métiers d’ingénieurs en tension, c’est sans-doute parce qu’ils estiment aussi que la pénurie d’informaticiens est très relative chez eux…

Par ailleurs, le niveau de rémunération minimum, même à 40 Keur, interdit tout risque de DUMPING SOCIAL, à la différence NOTOIRE du système français des listes de métiers en tension…


NOTE MOYENNE DES INTERNAUTES :
Note : 1/5Note : 2/5Note : 3/5Note : 4/5Note : 5(3.66 - 3 votes)


(notez l'article en cliquant sur l'etoile de votre choix puis sur Voter)


Nos articles sont fréquemment mis à jour...











Version PDF de cet article

   
Vos commentaires

Commenter cet article