Mieux gérer nos carrières,
 défendre ensemble nos intérêts.

« Le MUNCI est la 1ère communauté professionnelle en France dans les métiers du numérique.
L'association réunit les membres salariés, indépendants et demandeurs d'emploi des professions informatique, web et télécoms pour mieux défendre leurs intérêts collectifs et leur apporter des services adaptés »

[Edito]
ANNONCES et APPELS à TEMOINS

Problèmes actuels de (dé)connexion sur les forums
par gojul91, 20 Sep 2014, 18:18

Conditions de travail des informaticiens étrangers en France (recrutement, salaires...)
par Regis [Munci], 09 Fév 2014, 10:28

L'offshore dans l'administration et les entreprises publiques
par Admin [Munci], 06 Oct 2013, 16:44


Pour être tenu(e) au courant de nos prochaines ANNONCES & APPELS à TEMOINS : courriel

SONDAGE DU MOIS

                   (en cours de maintenance)

FORUMS

Derniers sujets sur les forums externes :

Non, le code du travail n'est pas le premier frein à l'embauche !
par marius, 24 Juin 2017, 12:00

[Linagora] Les méthodes brutales du PDG Alexandre Zapolsky, candidat LREM
par vincent-37, 19 Juin 2017, 23:13

ingenieur : metier devalorisé en France ?
par gojul91, 15 Juin 2017, 08:23

Maroc et Tunisie, 10 à 15 recrues IT par mois vers la France (Ametix, S.Boukris) Le Parisien ECO
par escapetiger, 07 Juin 2017, 13:09

Les chiffres du chômage des cadres enfin mieux connus
par Predic, 31 Mai 2017, 16:54


Derniers commentaires sur les articles :

• [Foutage de gueule ?] “Il embauche 50 informaticiens mais manque de candidats” (Ouest France)
par Sdu56, le 5 novembre 2015
" Par contre, toujours sur Ouest France Entreprise, un autre article datant du 09 Septembre 2014 existe : http://www.entreprises.ouest-france.fr/article

• [Foutage de gueule ?] “Il embauche 50 informaticiens mais manque de candidats” (Ouest France)
par Sdu56, le 5 novembre 2015
" Bonjour, je n'ai de lien pour l'instant malheureusement, car ce nouvel article a été publié dans la version papier du journal Ouest France, édition (...)

• [Foutage de gueule ?] “Il embauche 50 informaticiens mais manque de candidats” (Ouest France)
par MUNCI, le 5 novembre 2015
" Merci, Sdu56, pour votre message. Pourriez-vous nous indiquer dans quel média vous avez vu ce "renouvellement de campagne", comme vous dites, de (...)


Une “surchauffe” des salaires dans l’informatique ?
Publié le 20 juin 2007
Rubrique : ACTUS, INFOS > Emploi, Marché(s) > Salaires, prix du marché
Mots-clés : Salaires 2007
Nombre de visiteurs uniques : 23077 • Lien pérenne : https://munci.org/article1180.html


Source(s) : MUNCI, 16.06.2007
Les commentaires d’analystes et de journalistes vont bon train sur une prétendue “surchauffe” salariale dans l’informatique…

Revue de presse :

Le MUNCI invite certains analystes et journalistes à un peu plus de “retenue”… parler de “surchauffe” voire de “flambée” des salaires est très exagéré s’agissant surtout de rattrapages suite aux années de crise que nous avons connues !
De surcroit, la hausse des rémunérations ne concerne que les salaires à l’embauche et les salaires des débutants, les informaticiens en poste et notamment les plus expérimentés constatent le plus souvent un blocage de leur rémunération.


NOTE MOYENNE DES INTERNAUTES :
Note : 1Note : 2Note : 3Note : 4Note : 5(0 - 0 vote)


(notez l'article en cliquant sur l'etoile de votre choix puis sur Voter)


Nos articles sont fréquemment mis à jour...











Version PDF de cet article

   
Vos commentaires

Commenter cet article

19 septembre 2007, par azerty

Mais quelle surchauffe ??

Je suis bac+5 d’université (en physique) reconvertit à l’informatique mainframe.

J’ai commencé en 1997 à 170 kF à paris (26k€), salaire tout a fait banal que tout le monde avait. Aujourd’hui j’encadre un jeune débutant ayant le même profil que j’avais il y a 10 ans. Il touche 25 k€ ! 10 ans après, et 40% d’inflation plus tard, ce jeune touche le même salaire en euro courant que je touchais 10 ans auparavent. Le salaire du débutant a donc baisser de 40% en 10 ans. Il a la marge pour “surchauffer” !!

2° exemple. Je touche aujourd’hui 30% de salaire en moins qu’en 2001. Ce pour le même poste dans la même région !

Anecdote. En 2003 (pleine crise), je touchais 55% de mon salaire de 2001 (pleine euphorie) !


Commenter ce message

3 septembre 2007, par calima

Les enquêtes c’est toujours utile et
cela donne une idée globale, générale qui ne s’applique pas aux
cas particuliers. Je pense en effet que le résultat est valable
pour les salaires SSII en RP ou il suffit de traverser la route
pour se faire embaucher chez la concurrence avec 10 % d’augmentation.
et comme la majorité des affaires se font à la “capitale”, je pense que ces études
ne reflétent pas le fossé entre PARIS/RP et Province.

Je crois que des études plus ciblés….par région géographique ou bien par secteur
d’intervention ( Ingé mécanique, inustriel, télécom ….et pas seulement les banques)
seraient très instructifs….surtout en combinanat les 2 critètes ( !!)

En province, le marché de l’emploi est plus resserré (surtout sur certain secteurs
plus pointus que l’informatique pure et dure qui effectivement est “replacable”),
les donneurs d’ordre connus, les SSII Connues et pour placer un collaborateur,
les px sont tirées par le bas. De plus,
les collaborateurs SSII en province sont encore plus qu’en RP sensible au
douloureux sujet de la mobilité géographique qui peut devenir catastrophique
si un collaborateur doit se déplacer dans une autre région si il n’y a plus
de mission pour lui.
Donc les gens pour conserver une qualité de vie sont prêt à faire des sacrifices
de salaires pour décrichier des missions qui peuvent être intéressantes mais avec
des donneurs d’ordres qui régulièrement cherche à baisser les prix

(je parle de mon expérience propre)


Lien à consulter : http://www.munci.org/20070620/Une-surchauffe-des-salaires-dans-l-informatique

Commenter ce message

17 septembre 2007, par norreip

La surchauffe n’existe que pour les ingénieurs débutants (2-3 ans d’expérience) dont les salaires d’embauche sont à la hausse et sont quasi équivalents au salaire des ingénieurs ayant 8-10 ans d’expérience.

Les salaires des ingénieurs en SSII sont bloqués depuis plus de 10 ans (moins de 5% d’augmentation sur la période).

Seuls moyens d’augmenter son salaire : être embaucher chez un client ou changer de SSII.

Certains hésitent (si ils sont chargés de famille) à démissionner, à cause des périodes d’essai renouvelables qui peuvent être utiliser comme un CDD et bien plus économiques.

Pour un ingénieur, choisir l’informatique, c’est choisir un bon salaire en début de carrière, mais à 30 ans c’est terminé, le secteur étant totalement sinistré sur le long terme.
On commence à parler d’Ingénieur Ouvrier.

Quand vous aller passer votre contrôle technique le prix de vente est de 70 euros de l’heure HT.

On se demande pourquoi les PDG du Syntec ne se réunissent pas pour décider de prix plancher pour les ingénieurs à 600 euros / jour HT.

L’informatique est la seule branche professionnelle qui organise sa propre auto-destruction sur le conseil de ses clients.

Le TJM moyen actuel à 315 euros / jour est identique à celui pratiqué en 1982 !!!


Commenter ce message

20 septembre 2007, par transputer

c’est pas de l’auto-destruction
je reviens d’un voyage en inde, meme parfois au fonds des villages les plus recules j’ai vu des instituts de formlation avec des formations SAP, Oracle, j’ai vu des publicites dans les journaux, des pubs convertissez-vous dans l’informatique dans les journaux, (c’est meme risible d’un cote ces gars n’ont parfois pas l’electricite et le telephone sans parler de l’etat des routes). par contre quand meme beaucoup de cybercafes, ca apparait partout.
mais le courant est souvent coupe, ils ont des generateurs mais ca suffit pas.
lors d’un mariage cossu, plusieurs des gars qui etaient la m’ont dit suivre un master en information systems car c’etait l’avenir pour eux (avec cours administration base de donnees etc)

Commenter ce message