Mieux gérer nos carrières,
 défendre ensemble nos intérêts.

« Le MUNCI est la 1ère communauté professionnelle en France dans les métiers du numérique.
L'association réunit les membres salariés, indépendants et demandeurs d'emploi des professions informatique, web et télécoms pour mieux défendre leurs intérêts collectifs et leur apporter des services adaptés »

[Edito]
AGENDA du MUNCI et de ses PARTENAIRES

Pour être tenu(e) au courant des prochains EVENEMENTS : courriel

ANNONCES et APPELS à TEMOINS

[20 Minutes] Métiers de référenceur, de web marketeur et de traffic manager
par Admin [Munci], 11 Déc 2017, 23:00

Problèmes actuels de (dé)connexion sur les forums
par gojul91, 20 Sep 2014, 18:18


Pour être tenu(e) au courant de nos prochaines ANNONCES & APPELS à TEMOINS : courriel

SONDAGE DU MOIS

                   (en cours de maintenance)

FORUMS

Derniers sujets sur les forums externes :

Après trois ans de chômage, il revient à la pointe de l'informatique (Le Parisien C.P.) - Senior
par escapetiger, 13 Déc 2017, 16:24

Cette FRANCE D'EN HAUT qui se MOQUE éperdument de CELLE D'EN BAS...
par Morpheus, 12 Déc 2017, 13:43

comment faîtes-vous pour gérer votre statut de "informaticien au chômage",un métier si prisé?
par Morpheus, 12 Déc 2017, 13:42

[20 Minutes] Métiers de référenceur, de web marketeur et de traffic manager
par Admin [Munci], 11 Déc 2017, 23:00

Transition numérique : Les métiers de l'avenir (Le Parisien Etudiant)
par escapetiger, 23 Nov 2017, 15:45


Derniers commentaires sur les articles :

• [Foutage de gueule ?] “Il embauche 50 informaticiens mais manque de candidats” (Ouest France)
par Sdu56, le 5 novembre 2015
" Par contre, toujours sur Ouest France Entreprise, un autre article datant du 09 Septembre 2014 existe : http://www.entreprises.ouest-france.fr/article

• [Foutage de gueule ?] “Il embauche 50 informaticiens mais manque de candidats” (Ouest France)
par Sdu56, le 5 novembre 2015
" Bonjour, je n'ai de lien pour l'instant malheureusement, car ce nouvel article a été publié dans la version papier du journal Ouest France, édition (...)

• [Foutage de gueule ?] “Il embauche 50 informaticiens mais manque de candidats” (Ouest France)
par MUNCI, le 5 novembre 2015
" Merci, Sdu56, pour votre message. Pourriez-vous nous indiquer dans quel média vous avez vu ce "renouvellement de campagne", comme vous dites, de (...)


Accès à la formation des demandeurs d’emplois et des indépendants : le MUNCI propose un partenariat aux editeurs de logiciels et aux centres de formation
Publié le 19 mars 2007
Rubrique : ACTIONS, VIE DU MUNCI > Vie du Munci
Mots-clés : Formation des chômeurs (IT)
Nombre de visiteurs uniques : 8610 • Lien pérenne : https://munci.org/article1138.html


Source(s) : Communiqué Munci, 19 mars 2007
Nous invitons les éditeurs de logiciels (plus généralement : les fournisseurs de solutions IT, logicielles ou matérielles) proposant une offre de formation sur leur(s) produit(s) et les centres de formation à nous contacter à l’adresse partenariats munci.org afin que nous puissions leur exposer plus en détail les objectifs de ce partenariat gagnant-gagnant.

Dans un contexte où l’on entend régulièrement parler de « pénurie de compétences » (à juste titre ou non…), la formation professionnelle est un enjeu majeur pour nos professions et pour nos entreprises : les informaticiens doivent constamment mettre à jour leurs compétences pour s’adapter aux besoins du marché et faire face aux changement technologiques.

Pourtant, il existe de fortes inégalités en France sur l’accès à la formation professionnelle dans le domaine informatique, l’offre accessible aux demandeurs d’emploi (environ 30 000 inscrits à Pôle emploi) ayant en effet peu de rapport avec celle destinée aux salariés des entreprises.

Dans le premier cas, il s’agit de formations généralement qualifiantes ou diplômantes de moyenne ou longue durée (quelques semaines à quelques mois), conventionnées par les collectivités territoriales ou homologuées par Pôle emploi pour pouvoir être prises en charge financièrement, qui souffrent de nombreux problèmes :
. elle sont insuffisantes en terme de capacité (tout en étant beaucoup trop concentrées sur la RP)
. elle sont souvent en décalage avec les principaux besoins du marché et forment assez peu sur les outils propriétaires
. elle sont parfois trop sélectives avec les mêmes critères de sélectivité (et de discrimination…) que les SSII (âge, ancienneté au chômage, qualification et compétences déjà acquises…) du fait que les centres de formation doivent garantir de bons taux de retour à l’emploi auprès de leurs financeurs
. elle sont souvent de qualité moyenne du fait que leur taux horaire (en euros) ne doit pas dépasser un plafond assez bas pour une prise en charge par les fonds publics…

Dans l’autre cas, ce sont des formations certifiantes de quelques jours (interentreprises ou intraentreprises) assurées par des centres de formations interentreprises, ou directement par les fournisseurs, qui sont essentiellement axées sur les outils logiciels et matériels du marché, afin de permettre la mise à jour des compétences.
Ce sont très généralement des formations de qualité bien adaptées aux besoins du marché mais dont le coût élevé rend IMPOSSIBLE pour un demandeur d’emploi toute possibilité de financement par des fonds publics.
Pour les mêmes raisons, il est très coûteux pour un indépendant d’accéder à ces formations : dans la plupart des cas, il ne peut compter que sur lui-même pour se les financer…

Face à ces constats, le MUNCI propose un PARTENARIAT gagnant-gagnant avec les ÉDITEURS de LOGICIELS (plus généralement : les fournisseurs de solutions IT, logicielles ou matérielles proposant une offre de formations sur leur(s) produit(s)) et les CENTRES DE FORMATION.

Nous souhaitons faire bénéficier nos membres :

  • demandeurs d’emplois : accès gratuit aux formations - ou bien moyennant une très faible participation - en cas de places restantes dans les sessions de formations (une ou deux places par session, critère laissé à la seule appréciation de l’éditeur)
  • consultants indépendants : accès aux formations avec remise significative (au minimum 33%)

Il est possible, bien entendu, de fixer des conditions d’ancienneté de l’adhésion au MUNCI pour les demandeurs d’emplois bénéficiaires (afin d’éviter tout abus opportuniste) et d’étudier la possibilité de programmes de co-financement avec l’Assedic ou les collectivités locales.

En ce qui nous concerne, nous nous engageons à communiquer les actualités de nos partenaires (évènements, nouveaux produits…) sur notre site et auprès de nos membres
Cela peut permettre notamment aux petits et moyens éditeurs qui n’ont pas les moyens de mettre en place des programmes destinés aux informaticiens (séminaires techniques, centre de ressources en ligne, apports techniques dans les programmes de formation…etc) de mieux populariser leurs produits auprès de la communauté informaticienne.

D’autres clauses peuvent être naturellement étudiées dans le cadre de ce partenariat : clauses de discrétion ou d’exclusivité, communication d’offres d’emplois et recherche de profils adaptés parmi nos membres (ex. indépendants, experts certifiés…), séminaires de présentation des produits, prêts de versions bêta ou licences temporaires, passage de certifications…

Nous sommes heureux de pouvoir compter comme premiers partenaires éditeurs du MUNCI les éditeurs NAT SYSTEM et SAS INSTITUTE.

Le bureau national du Munci.

A propos du MUNCI :
Le MUNCI est la première association professionnelle en France réunissant les membres des professions informatiques et télécoms (IT) : salariés, indépendants/entrepreneurs et demandeurs d’emplois. Fondée en 2003, l’association compte plus d’un millier de membres sur toute la France.
Présentation générale du Munci


PREMIERS PARTENAIRES :

LISTE des PARTENAIRES FORMATEURS :
https://munci.org/spip.php?page=par...


REVUE DE PRESSE :


NOTE MOYENNE DES INTERNAUTES :
Note : 1/5Note : 2/5Note : 3/5Note : 4/5Note : 5/5(5 - 2 votes)


(notez l'article en cliquant sur l'etoile de votre choix puis sur Voter)


Nos articles sont fréquemment mis à jour...











Version PDF de cet article

   
Vos commentaires

Commenter cet article